Les protocoles domotique.

Quand nous parlons domotique, il y a un mot qui revient souvent: “protocole de communication”. Mais qu’est-ce que c’est ?

Un protocole informatique est un ensemble de spécifications techniques et fonctionnelles qui permettent aux objets de communiquer. On pourrait le vulgariser par le langage des objets, d’ailleurs comme chez les humains qui parlent plusieurs langages pour se comprendre avec des personnes de langue différente; un objet doit être compatible avec tel ou tel protocole pour qu’ils puissent communiquer au sein d’un même réseau.

Vous l’aurez donc compris, l’enjeu d’un protocole est de mettre en relation des objets indépendants dans un but de les faire travailler pour une cause commune, mais il amène aussi le problème de la compatibilité des appareils les uns avec les autres. En effet, votre caméra connectée en Wi-Fi ne pourra communiquer avec votre capteur de mouvement en Z-Wave, c’est là qu’intervient Home Assistant, car qu’importe le protocole utilisé il va le comprendre et créer des liaisons là où il n’y en avait pas auparavant.

Chaque protocole se différencie par :

  • sa bande de fréquences,
  • sa portée,
  • sa consommation énergétique,
  • sa sécurité,
  • ses informations communiqués,
  • sa fréquence d’actualisation des informations,

Nous allons voir les protocoles les plus communs à ce jour, ainsi que leurs avantages et inconvénients.

Vous verrez par la suite, des protocoles orientés DIY, où c’est à vous de créer vos capteurs qui utiliseront le Wi-Fi comme canal de communication mais avec une trame qui leurs est propres.


Zigbee

Passerelles disponibles :  propriétaire (Hue, Ikea, Xiaomi, Osram, etc…) et universelle (ZigbeeToMQTT, ConBee II, Zigate).

Avantages :

  • Prix (<10 euros/capteur),
  • Maillage (sur certains matériels),
  • Sécurisé,
  • Passerelles universelles (<20 euros),
  • Open source,
  • Autonomie (env. 1 an),
  • Portée (seulement pour les appareils à fréquence 868 MHz).

Inconvénients :

  • Multiple passerelles (Si vous utilisez les passerelles constructeurs),
  • Même bande que le Wi-Fi et Bluetooth,
  • Protocole propriétaire (base standard mais implémenté avec des spécificités selon les constructeurs).

Équipements courants :

  • Ouvertures,
  • Températures,
  • Vibrations,
  • Lumières,

  • Prises,
  • Interrupteurs,
  • Vannes,


logo Zwave

Z-Wave

Passerelles disponibles :  propriétaire (Aotec) et universelle (OpenZ-Wave, ZwaveToMQTT).

Avantages :

  • Portée (grâce à la bande de fréquence 868 MHz),
  • Maillage,
  • Autonomie,
  • Passerelles universelles,
  • Protocole standardisé (permet une interopérabilité),
  • Association Télécommande / Équipements possible sans passerelle.
  • Sécurisé,

Inconvénients :

  • Prix (env. 40 euros/capteur),
  • Configuration moins facile.

Équipements courants :

  • Ouvertures,
  • Températures,
  • Vibrations,
  • Lumières,

  • Prises,
  • Interrupteurs,
  • Vannes,


Logo Wifi Alliance

Wi-Fi

Passerelles disponibles :  Votre box / routeur internet suffit, mais un Wi-Fi maillé sera plus efficace.

Avantages :

  • Prix & portée (pour logement de petite et moyenne taille),
  • Maillage,
  • Implanté chez tout le monde,
  • Sécurisé,

Inconvénients :

  • Prix & portée (pour un logement de grande taille, car besoin de maillage),
  • Consommation,
  • Bande 2,4 Ghz vite congestionnée,
  • Même bande que le Zigbee et Bluetooth.

Équipements courants :

  • Caméras,
  • Prises,
  • Interrupteurs,

  • Lumières,
  • Interrupteurs,
  • Vannes,


Bluetooth

Passerelles disponibles : clé USB, intégré ou en carte DIY.

Avantages :

  • Implanté chez tout le monde,
  • Prix,
  • Portée courte distance (pour micro-localisation),
  • Maillage,
  • Sécurisé.

Inconvénients :

  • Même bande que le Zigbee et Bluetooth.
  • Portée longue distance.

Équipements courants :

  • Prises,
  • Températures,
  • Lumières,
  • Suivi de plantes.

  • Enceintes,
  • Interrupteurs,
  • Tracker.

RF 433

RF 433 MHz

Passerelles disponibles : clé USB.

Avantages :

  • Prix,
  • Portée,
  • Passerelles Open Source.

Inconvénients :

  • Non sécurise,
  • Pas de retour d’état,
  • Passerelle propriétaire.

Équipements courants :

  • Prises,
  • Interrupteurs,
  • Ouvertures,

  • Vannes,
  • Stations météo.

EnOcean

EnOcean

Passerelles disponibles :  clé USB.

Avantages :

  • Autonomie infinie,
  • Portée 200m.

Inconvénients :

  • Prix des capteurs,
  • Le retour d’état indisponible sur certains périphérique,
  • Pas de réseaux maillé,
  • La liste de matériels disponibles.

Équipements courants :

  • Ouvertures,
  • Températures,
  • Prises,

  • Interrupteurs,
  • Interrupteurs à carte,
  • Modules Chauffage, volet, éclairage.

Les deux protocoles suivant sont particuliers car ils n’ont, pas à proprement parlé, de capteur tous fait. Ils sont plus orienté DIY. Je vous laisse lire la suite.

MySensor.org

MySensors

Passerelles disponibles :  A faire soi-même en Wi-Fi ou en Ethernet.

Avantages :

  • Liste matériels,
  • Coût,
  • Liste des composants disponible,
  • Boîtier pour Imprimante 3D disponible,
  • DIY

Inconvénients :

  • Nécessite une imprimante 3D pour les boîtiers.

Équipements courants :

Plusieurs types de capteurs peuvent être créé du capteur de température humidité au moteur d’ouverture de porte de poulailler. Seul votre imagination et la liste de matériels présent sur leur site vous limite.


MQTT Logo

MQTT

Passerelles disponibles :  Tous systèmes pouvant recevoir des ligne de code et installer un Broker.

Avantages :

  • Facile à mettre en place,
  • Pas de passerelle dédié,
  • Communication rapide,
  • DIY.

Inconvénients :

  • Pas de capteur existant.
  • DIY.

Équipements courants :

Même chose que pour MySensors sauf que là, il n’y a pas vraiment de limite de capteurs.